Financer, sensibiliser, coordonner : la mission d’information parlementaire sur la prolifération des plantes envahissantes dévoile ses conclusions

« Le 21 juillet, les co-rapporteurs de la mission d’information parlementaire sur la prolifération des plantes envahissantes ont rendu leurs conclusions. Nadia Essayan, députée MoDem du Cher, et Patrice Perrot, député LREM de la Nièvre constatent l’urgence de ce « sujet extrêmement envahissant ». […] La dissémination et la prolifération de ces espèces, indigènes comme exotiques, posent aujourd’hui des problèmes aussi bien environnementaux que financiers et sanitaires sur l’ensemble des territoires français.

Pour lutter plus efficacement et rapidement contre la prolifération (parfois très rapide, d’une saison à l’autre) de ces espèces, le rapport de la mission d’information recommande avant tout de meilleurs financements. Parmi ses 23 recommandations officielles, il souligne le besoin de multiplier par dix le montant des crédits supplémentaires déjà alloués. Autrement dit, faire passer de 3,5 millions à 35 millions d’euros les crédits consacrés à la lutte contre les espèces exotiques envahissantes (végétales et animales). »

Source : Actu Environnement

Auteur de l’article : AEI