Frelons asiatiques : Voici venu le temps de la mise en place des pièges en Ardèche

80 pièges à frelons asiatiques ont été installés dans la commune ardéchoise de Joannas afin d’éliminer les fondatrices et éviter qu’elles construisent leur nid en ce début de printemps.

L'image représente un frelon asiatique, espèce invasive dangereuse, posé sur une branche feuillue.

Comme chaque année, avec l’arrivée du printemps, la question du frelon asiatique se pose. Le petit village de Joannas en Ardèche (289 habitants) est entré en guerre contre son retour. Il est l’heure de piéger les fondatrices, l’équivalent de la reine, qui sortent de leur hibernation pour les empêcher de créer leur nid en ce début de mois d’avril, une période propice.

Tous les habitants sont mis à contribution… La mairie a distribué 80 pièges : des bouteilles remplies d’eau, de sirop et d’un produit spécial qui attire les frelons asiatiques mais repousse les abeilles. Une fois dans la bouteille, le frelon ne peut plus ressortir et se noie. 

Une vigilance préventive

Gilles Berrod s’est immédiatement porté volontaire. Il inspecte le piège qu’il a installé au fond de son jardin la semaine dernière. Pour l’instant, quelques mouches ont été piégées mais il ne trouve pas trace du moindre frelon. Gilles ne baisse pas la garde pour autant. « C’est avec des petites choses que l’on arrivera à limiter certains dégâts« .

Les frelons asiatiques, très agressifs, représentent une vraie menace pour la biodiversité. « La destruction d’un nid coûte entre 80 et 150 euros et souvent on les découvre très tard parce qu’il y a des feuilles aux arbres. Là le but c’est qu’il y en ait le moins possible de créer » explique André Merle, apiculteur et adjoint au maire.

Lire la suite sur France 3 Régions

Auteur de l’article : AEI