Stratégie de lutte vis-à-vis de Xylella Fastidiosa

Dans une étude publiée en mai 2020, l’ANSES fait le point sur la situation des contaminations à la bactérie Xylella Fastidiosa et établit des préconisations pour la gestion des foyers en région PACA.

En août 2019, deux premiers cas ont été détectés sur des oliviers, le premier dans la ville de Menton et le second dans la ville de d’Antibes (Alpes-Maritimes). Bien que la réglementation impose une destruction de tous les oliviers des zones infectées, seuls 4 arbres de ces zones ont à ce jour été arrachés, les 68 autres étant sévèrement recépés et protégés sous des filets, en raison de leur importance patrimoniale.

Après avoir étudié les risques respectifs de ces deux zones, contaminées par des sous-espèces de Xylella fastidiosa différentes, l’ANSES formule les préconisations suivantes :

  • arrachage de tous les arbres de la zone infectée de Menton et surveillance accrue des oliveraies voisines ;
  • surveillance accrue sans arrachage dans la zone d’Antibes.

Elle souligne également le besoin d’une réflexion approfondie sur la détermination de la valeur patrimoniale des oliviers.

Une étude à retrouver ici.

Auteur de l’article : AEI